Qui sommes-nous?

Charte du Collectif citoyen « Terre d’Accueil »
Le collectif

Le Collectif citoyen « Terre d’Accueil » offre de l’accompagnement personnalisé en vue d’une insertion des personnes migrantes dans le Canton du Jura, de manière bénévole et responsable. Ses membres proposent des rencontres favorisant l’apprentissage naturel de la langue française. Le Collectif a pour but de devenir un interlocuteur commun avec les autorités responsables de la migration du Canton. Ses activités peuvent évoluer selon la situation des migrants dans la région.

Les antennes régionales

Chaque région est autonome dans ses activités.

Les responsables des antennes régionales :

  • sont cooptés par le collectif
  • forment le groupe de pilotage de Terre d’Accueil Jura
  • s’intéressent aux activités des membres 
  • réunissent les membres selon les besoins, pour des rencontres globales ou par district
  • en lien avec les membres, se tiennent informés sur l’évolution de la migration afin d’adapter les propositions du collectif à la situation actuelle.
Je suis membre

En tant que membre du collectif, j’offre de mon temps parce que j’aimerais participer, dans la mesure de mes possibilités, à l’intégration des personnes en recherche de refuge chez nous.

Par le contact vivant, nous découvrons ensemble comment nous enrichir mutuellement (par exemple lors de loisirs, visites, repas, temps partagé). Je peux visiter, être visité(e), nous pouvons visiter ensemble.

Je m’engage personnellement et non pas en tant que représentant d’une association ou d’un groupement.

Je n’entre pas dans des débats à caractère de propagande.

J’informe  les membres du collectif de mes activités avec les migrants ; je peux également les inviter à des activités de groupe. Je participe aux réunions du collectif, qu’elles soient globales ou régionales, et qui sont organisées selon les besoins.

J’ai conscience que par mon activité de membre, j’engage aussi la responsabilité du collectif.

Si je n’adhère plus au collectif, j’informe le groupe de pilotage de mon retrait. Si mes activités ne correspondent plus au collectif, le groupe de pilotage peut m’inviter à en sortir.

Je suis prêt à participer à l’élan de solidarité, de proximité et de convivialité du collectif, dont je respecte la charte.               

Collectif citoyen pour l’accompagnement des personnes migrantes dans le Canton du Jura.